• Partagez cette page avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

Place commémoratives

Terrain Paul-Gohier

Année: 2010
Lieu: Parc du Domaine (1565, montée du Domaine)

Cette plaque commémorative rend hommage à Paul Gohier, décédé le 15 octobre 2008. Ce robuste citoyen, très actif auprès de l’Association de soccer, est à l’origine du projet de parc de soccer et du terrain synthétique.

Statue Émilie-Mondor

Année: 2010
Artiste: Jules Lasalle
Lieu: Parc du Grand-Coteau (boulevard de Mascouche / rue Lapointe)

Cette statue a été érigée afin de perpétuer la mémoire de la coureuse olympique décédée d’un accident de voiture en 2006.

Dans le but de propager le message de l’athlète sur l’importance de demeurer actif et en santé, la Classique Émilie-Mondor est organisée chaque année dans le parc du Grand-Coteau.

La marche mondiale des femmes

Année: 2010
Artiste: Initiative de la Table de concertation des groupes de femmes de Lanaudière
Lieu: Parc du Grand-Coteau (boulevard de Mascouche / rue Lapointe)

Une plaque commémorative et un érable Namur (érable de l’amour) témoignent d’une manifestation organisée par la Table de concertation des groupes de femmes de Lanaudière Cette marche visait à revendiquer la paix et la démilitarisation et de manifester leur soutien aux femmes du monde entier qui doivent encore vivre avec la violence et l’oppression.

Place André-St-Pierre

Année: 2004
Artiste: Travaux réalisés par les employés de la Ville de Mascouche, sous la direction de Bruno Bellerose, directeur des activités sportives et parcs.
Lieu: Parc du Grand-Coteau (boulevard de Mascouche / rue Lapointe)

Cette halte a été aménagée en mémoire de monsieur André St-Pierre, cycliste chevronné, copropriétaire de la boutique Centre du Vélo, il est décédé en 2003, à l’âge de 39 ans, lors d’une sortie de vélo.

La Place, située le long de la piste cyclable, est recouverte de pavés dont l’agencement représente une roue de vélo. Une magnifique plaque de bronze s’y trouve en hommage à André St-Pierre.

Hommage aux sœurs de la Providence

Année: 2000
Artistes: Suzanne Brunelle et Jan Stolh
Lieu: Hôtel de ville (3034, chemin Sainte-Marie)

Le 5 février 2000, le comité organisateur du 250e anniversaire de Mascouche dévoile, sur le terrain de l’hôtel de ville, une pierre commémorative, en hommage aux Sœurs de la providence.

Cette communauté religieuse occupa le couvent de 1855 à 1965 afin d’offrir une maison d’éducation aux jeunes filles et de fournir un refuge aux orphelins, aux personnes âgées et aux infirmes.

Obélisque du 250e anniversaire de Mascouche

Année: 2000
Artiste: Œuvre dessinée par l’architecte Pierre Daoust et réalisée par l’entreprise Saramac
Lieu: Pavillon du Grand-Coteau (2510, boulevard de Mascouche)

Signe du temps qui passe, l’œuvre symbolise le lien entre les générations d’hier et de demain.

L’obélisque renferme plusieurs objets qui ont été déposés comme autant de témoins de la vie et de la culture mascouchoise.

Monument du Sacré-Cœur

Année: 1918
Artiste: Dominique Cogné, architecte
Lieu: Église Saint-Henri-de-Mascouche (3000, chemin Sainte-Marie)

En ayant fait ériger ce monument en 1918, les paroissiens de Mascouche voulaient implorer le Cœur sacré de Jésus afin que cessent les hostilités de la Première Guerre mondiale. Le monument a également été édifié pour commémorer les victimes de la Première Guerre mondiale, celles de la grippe espagnole et les personnes autrefois inhumées dans le cimetière.

La statue est située sur l’emplacement de l’ancien cimetière de Mascouche, en usage de 1750 à 1907.

Le monument du Sacré-Cœur fait partie du Noyau institutionnel Saint-Henri-de-Mascouche.

Buste Pierre Le Gardeur

Année: 1910
Artiste: Louis-Philippe Hébert, réalisé par la fonderie Roman de New York
Lieu: Face au presbytère, à l’angle des chemins Saint-Henri et Sainte-Marie

Sculpture en bronze réalisée par l’artiste Louis-Philippe Hébert, l’œuvre représente Pierre Le Gardeur de Repentigny, seigneur, dès 1647, de la seigneurie de Repentigny. Elle fut commandée pour le 160e anniversaire de la paroisse en 1910.

Le 30 septembre 1950, le buste est placé sur le terrain situé en face de l’église. Ce terrain appartenait alors à la Fabrique Saint-Henri de Mascouche. Depuis, le monument fait face au presbytère.

Buste en plâtre Pierre Le Gardeur

Année: 1910
Artiste: Louis-Philippe Hébert
Lieu: Bibliothèque Bernard-Patenaude (3015, avenue des Ancêtres)

L’artiste Louis-Philippe Hébert a utilisé ce plâtre pour fabriquer le moule permettant le coulage de bronze du buste Pierre Le Gardeur.

L’œuvre a été restaurée en 2001.

Canons de la Légion royale canadienne (120)

Lieu: Légion royale canadienne no 120 (225, chemin des Anglais)

Les canons et les plaques commémoratives rappellent que quatre soldats, originaires de Mascouche, sont morts lors de la Seconde Guerre mondiale. Il s’agit d’Alex Cantley, de Robbie Cantley, de J.D. Williams et d’Earnie Bell.