• Partagez cette page avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter

Début des travaux pour la nouvelle carte électorale

Jusqu’en mai prochain, nous établirons la nouvelle carte électorale en vue des élections générales municipales du 2 novembre 2025. La division du territoire marque le début du processus électoral municipal.

De quoi s’agit-il?

Pour établir la carte électorale, nous devons définir les limites géographiques de nos districts électoraux. Lors des prochaines élections générales municipales, vous voterez pour l’une des personnes qui se présenteront comme conseillères ou conseillers dans votre district électoral.

Notre ville ayant franchi le cap des 50 000 citoyens, nous sommes désormais dans l’obligation de diviser le territoire en au moins 10 districts électoraux et en au plus 16. Nous avons  actuellement 8 districts et avons choisi d’ajouter le minimum requis pour se conformer à la Loi en vue des prochaines élections générales municipales de 2025, soit d’être divisée en 10 districts électoraux.

Il est à noter que le nouveau découpage s’appliquera aux fins de l’élection générale du 2 novembre 2025. Le territoire demeurera découpé en 8 districts jusqu’à cette période.

La représentation effective

Pour assurer une représentation juste et équitable des citoyennes et des citoyens au conseil municipal, la division doit respecter deux grands critères :

  • Les districts électoraux doivent être délimités de façon que chaque conseillère et conseiller représente sensiblement le même nombre d’électrices et d’électeurs;
  • Les districts doivent respecter les communautés naturelles de la municipalité : ils doivent tenir compte des barrières physiques, des tendances démographiques, de la superficie, de la distance ainsi que des limites des arrondissements et des paroisses.

À surveiller : la publication de notre projet de règlement

Votre municipalité divise elle-même son territoire en districts électoraux. Nous vous informerons de notre projet de carte électorale dans un avis public que nous publierons :

  • Dans le journal La Revue;
  • Sur notre site web;
  • Sur les babillards extérieurs et intérieurs de l’hôtel de ville (3034, chemin Ste-Marie).

En tant qu’électrice ou électeur, vous pouvez participer à ce processus. Si vous n’êtes pas d’accord avec notre projet de division, vous aurez 15 jours pour nous faire connaître votre opposition par écrit. Si un nombre suffisant de personnes s’oppose à notre projet (la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités définit ce nombre et qui est de 270 pour la Ville de Mascouche), nous tiendrons une audience publique au cours de laquelle vous pourrez vous exprimer.

Pour en savoir plus sur la division du territoire municipal en districts électoraux, vous pouvez consulter les pages de la Commission de la représentation électorale sur le site Web d’Élections Québec.