• Partagez cette page avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter

Reconnaitre les plantes envahissantes

Introduites de façon accidentelle ou volontaire, les plantes exotiques envahissantes sont des espèces végétales qui ne se retrouvent pas naturellement sur un territoire. Ce sont des espèces qui, par une utilisation très efficace des ressources ou un mode de reproduction particulier, peuvent se multiplier et se disperser rapidement, venant donc faire compétition aux espèces indigènes du Québec.

À Mascouche, plusieurs espèces sont déjà communes et menacent l’équilibre de nos écosystèmes. En voici quelques-unes :

  • Phragmite (roseau commun) (sur la photo)
  • Nerprun
  • La renouée du Japon

Pour éviter l’introduction de plantes exotiques envahissantes :

  • Plantez des espèces indigènes pour limiter l’espace disponible aux plantes exotiques;
  • Réduisez les nutriments relâchés dans l’environnement, car les plantes envahissantes prospèrent dans les milieux riches en phosphore et azote;
  • Ne jetez pas vos déchets verts dans la nature pour éviter d’introduire de nouvelles plantes envahissantes.

Pour contenir une plante envahissante, coupez régulièrement les tiges pour épuiser ses réserves d’énergie. Éliminez les résidus de manière responsable en les mettant dans des sacs noirs exposés au soleil avant de les jeter.