Message important:

Élections provinciales – Lundi 3 octobre | Fermeture de l’hôtel de ville à 16 h

  • Partagez cette page avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

En ce début d’année scolaire, les policiers de Mascouche ont tenu des activités de prévention aux abords des écoles Le Rucher et de la Source dans les derniers jours. En compagnie de représentants de la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) et d’élèves, ils ont sensibilisé les parents et les automobilistes à l’importance de la sécurité aux abords des écoles. Ils ont entre autres abordé les sujets du syndrome de la porte et du respect des limites de vitesse aux abords des écoles.

Syndrome de la porte

Le syndrome de la porte peut affecter les parents qui déposent leurs enfants à l’école. Croyant que l’endroit le plus sécuritaire est situé le plus près possible de la porte, les conducteurs ignorent la signalisation en place au détriment de la sécurité de tous les enfants.

Aux abords des écoles, le Service de police de Mascouche souligne l’importance :
de bien identifier et respecter la signalisation;
de suivre adéquatement les règles du Code de la sécurité routière.

Pour la sécurité de tous, il vaut donc mieux déposer les enfants loin de la porte de l’école, en les laissant marcher.