• Partagez cette page avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter
  • Email

Discours du maire sur le budget 2021

Le budget 2021 a été adopté par le conseil municipal lors d’une séance extraordinaire le 7 décembre 2020.

Voici le discours qu’a prononcé Guillaume Tremblay, maire de Mascouche, à l’occasion du dépôt du budget.


Chères citoyennes,
Chers citoyens,

Au nom du conseil municipal, je suis fier de vous présenter le budget 2021 et le programme triennal d’immobilisations 2021-2022-2023 de la Ville de Mascouche.

Il m’est impossible d’aborder nos grandes orientations 2021 sans faire un retour sur l’année qui s’achève. Qui aurait cru, il y a un an à peine, que nous serions plongés au cœur d’une pandémie planétaire. Qui aurait cru que nous aurions à faire face à un virus qui forcerait chaque individu et chaque organisation à revoir ses façons de faire. Voilà déjà plusieurs mois que nous y sommes confrontés et les mots« résilience », « adaptation » et « innovation » prennent tous leurs sens.

Tout au long de l’année, la Ville de Mascouche aura également eu à faire preuve de créativité afin d’adapter son offre de services à cette nouvelle réalité. Par exemple, nous avons modifié notre programmation événementielle en vous offrant des soirées cinéparc, des parades dans nos rues et un feu d’artifice de haute voltige à la rentrée scolaire. Nous avons également revu nos façons de faire pour accueillir nos concitoyens en sécurité dans nos bâtiments municipaux, tels que l’hôtel de ville et la bibliothèque.

La pandémie aura aussi été une occasion de remettre l’achat local à l’avant-plan dans la municipalité. Plusieurs campagnes ont été lancées, en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie Les Moulins, afin de soutenir nos commerçants et nos restaurateurs. La ville a aussi aménagé une place publique éphémère dans le noyau villageois et assoupli les règles pour faciliter les activités extérieures des commerçants (ex. : terrasses, ventes-trottoir).


2020 : Année record pour le CentrOparc et le développement économique

Malgré les circonstances, 2020 aura été une année remarquable au niveau du développement économique de Mascouche. Signe de l’attractivité de la municipalité, plusieurs projets qui étaient sur la table à dessin depuis quelques années se sont concrétisés malgré une conjoncture défavorable.

De nouveaux commerces attrayants ont ouvert leurs portes dans le noyau villageois et des entreprises de renom et des projets de qualité se sont implantés dans le CentrOparc. Au-delà des investissements qui profitent à l’ensemble de la municipalité, il s’agit de belles occasions d’emplois pour de nombreux Mascouchois et résidents des environs.

Avant même que 2020 ne se termine, la municipalité a fracassé son record en matière de développement économique en dépassant la barre des 300 M$ d’investissements sur son territoire, dont une bonne partie s’est déployée dans le secteur du CentOparc.

«Fort de ce dynamisme économique, nous nous sommes engagés à maintenir le compte de taxes 2021 au même niveau que 2020. Il s’agit d’un 3e gel du compte de taxes depuis 2017. Et cela, tout en bonifiant l’offre de services et la qualité de nos infrastructures en continu. »

Guillaume Tremblay
Guillaume Tremblay
Maire de Mascouche

Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’un budget responsable avec une croissance des dépenses limitée à 1,47 % en comparaison avec 2020. Nous sommes d’autant plus fiers de cet exploit que 2021 est une année qui compte des dépenses supplémentaires de 900 000 $ en raison de la tenue d’une élection municipale et de la révision du rôle d’évaluation foncière.

Notre gestion prudente, combinée à une planification à long terme et à une année exceptionnelle au niveau du développement économique, fait que Mascouche demeure dans une situation financière plus qu’avantageuse malgré la pandémie.

Soulignons également que la contribution exceptionnelle du gouvernement du Québec aux municipalités aura permis de limiter les impacts des dépenses imprévues associées à la COVID-19 sur les finances de la municipalité au cours de la dernière année.

Signe de la vitalité économique de la municipalité, la part consacrée au service de la dette continuera de diminuer pour la prochaine année. Concrètement, le service de la dette occupe 18,25 % des dépenses du budget 2021, alors qu’il était de 26,36 % à notre arrivée en poste en 2013.

Cette bonne situation financière nous permet d’accélérer la cadence des investissements en 2021, toujours en respectant la capacité de payer des Mascouchois. Les chantiers seront nombreux l’an prochain afin de poursuivre la remise à neuf de notre réseau routier, d’améliorer la fluidité sur nos grandes artères et de bonifier l’offre de services dans les parcs.

Infrastructures : Remettre à neuf le réseau routier

Au cours des dernières années, nous avons mis les bouchées doubles afin de remettre à niveau notre réseau routier tant en secteur urbain que rural. En 2020, plus de 15 M$ ont été investis sur nos routes. Notre réseau routier s’améliore graduellement et je peux vous dire que nous accélérerons le pas l’année prochaine avec des chantiers plus nombreux que jamais.

En 2021, 28 M$ seront investis pour des :

  • Travaux d’infrastructures d’eau potable et d’égout sur les rues : Brien, Taschereau, Bourque, Dugas, Légaré, Saint-Henri, Dupuis, Laurier, Beaumont, Charny, Coursol, des Jonquilles et Louise ;
  • Travaux de pavage sur les rues : Thacker, West, Andrew, Fieldcrest, Garden, Louise, Percival, Sunset, des Alpes, des Appalaches, Sainte-Marie, du Domaine et Saint-Paul ;
  • Travaux de correction de la courbe sur le chemin de la Cabane-Ronde.

Au total, d’ici la fin 2023, nous prévoyons investir plus de 47 M$ pour réparer nos infrastructures.

Circulation : Décongestionner le réseau routier

En plus d’investir pour réparer nos routes, nous nous attaquons également à la circulation, un enjeu qui a des impacts réels dans le quotidien des Mascouchois, nous en sommes conscients. En 2019, suite à une vaste étude de circulation des grands axes de la ville, nous avons adopté un plan directeur pour désengorger le réseau routier.

Aujourd’hui, je vous annonce que nous donnerons un grand coup pour décongestionner Mascouche en investissant près de 8 M$ sur 3 ans pour mettre en œuvre ce plan directeur. Dès 2021, nous injecterons 4,5 M$ pour reconfigurer l’avenue de l’Esplanade et ajouter un feu de circulation à l’intersection du chemin Sainte-Marie et de l’avenue Mathieu. Nous mandaterons des professionnels  pour l’ajout d’une bretelle de sortie sur l’autoroute 640 en direction ouest vers l’avenue de L’Esplanade. Un mandat sera aussi octroyé pour sécuriser l’avenue de la Gare et en améliorer la fluidité.

À ces nombreuses interventions s’ajoute un investissement additionnel de 10,7 M$ qui sera consacré à des travaux visant à optimiser la circulation sur le chemin des Anglais en 2022-2023 : nouvelles infrastructures, ajout de feux de circulation et amélioration du réseau cyclable.

Parcs : Améliorer nos milieux de vie

S’il y a bien une chose que le contexte actuel lié à la COVID-19 nous a apprise, c’est l’importance d’avoir accès à des aménagements de qualité au cœur de nos milieux de vie. Maintenant plus que jamais, ce que nous souhaitons, c’est d’avoir des lieux près de chez soi pour profiter du plein-air, se divertir et bouger. Malgré la pandémie, les Mascouchois ont heureusement pu profiter de nos nombreux espaces verts, parcs et sentiers — dont les nouveaux sentiers inaugurés dans le secteur du lac Long — afin de passer de bons moments en famille.

Dans un tel contexte, nous continuerons à investir dans nos parcs en 2021 pour en améliorer l’offre de services et renouveler les équipements existants :

  • Le parc Gérard-Pesant sera doté de jeux d’eau et de nouveaux terrains de tennis ;
  • Le parc des Pins disposera d’un chalet destiné à réchauffer les glisseurs en hiver ;
  • Le secteur des Jardins du Coteau aura un nouveau parc avec terrain de baseball et modules de jeux ;
  • Des modules de jeux seront remplacés dans 8 parcs.

D’ici 2023, nous investirons 2,75 M$ afin de remettre à niveau les installations de baseball du parc Gilles-Forest. Les nombreux joueurs de soccer profiteront également des 5 M$ de travaux qui se feront au parc du Domaine afin d’ajouter un nouveau terrain de soccer synthétique. Le chalet d’accueil sera entièrement refait, tout comme l’aire de stationnement.

Réseau cyclable : Boucler la boucle

Plusieurs familles et de nombreux cyclistes ont également profité de notre réseau cyclable pour se déplacer en ville ou tout simplement pour s’oxygéner. Afin de boucler notre réseau et connecter ses différents secteurs, nous investirons 5,4 M$ en travaux d’ici 2023 pour prolonger et améliorer notre réseau de pistes cyclables :

  • Resurfaçage de la piste de la montée du Domaine;
  • Prolongement de la piste du sentier de la RAIM, entre le boulevard de Mascouche et le chemin Sainte-Marie;
  • Raccordement du réseau cyclable entre le secteur de la gare et le noyau villageois;
  • Réfection et sécurisation de la piste cyclable sur la montée Masson.

Environnement : Un bac à recyclage supplémentaire pour 25 $

Les Mascouchois sont fiers de leur environnement et ils sont nombreux à poser des gestes quotidiens afin de réduire leur empreinte écologique. Le recyclage fait partie de ces actions qui font désormais partie de la routine de chacun. Notre responsabilité comme municipalité est donc de s’assurer de l’efficacité du système mis en place pour disposer des matières recyclables.

Les derniers mois ont entraîné une modification des habitudes de consommation, avec une forte augmentation des achats en ligne et des livraisons de colis. Pour certaines familles, la collecte du bac bleu toutes les deux semaines est insuffisante. Dans ce contexte, la municipalité offrira aux citoyens la possibilité de disposer d’un bac à recyclage supplémentaire au coût de 25 $, ce qui représente le quart du coût d’acquisition défrayé par la Ville. Cette somme de 25 $ sera versée dans le Fonds de l’arbre afin de financer la plantation d’arbres et le verdissement de la ville.

Cette mesure, dotée d’une enveloppe maximale de 50 000 $, vise également à apporter une solution concrète à la recrudescence des débris laissés à proximité des conteneurs semi-enfouis ou près d’autres installations. Nous invitons très fortement les citoyens à en profiter pour disposer de l’excédent et ainsi maintenir notre ville propre.

Déploiement du plan directeur des fossés

En 2017, la Ville de Mascouche a adopté un plan d’intervention pour s’attaquer aux problèmes d’écoulement des eaux pluviales touchant certains secteurs de la municipalité. Des bassins d’intervention prioritaires ont été ciblés afin d’apporter des travaux correctifs. En 2020, plus de 1 M$ a été investi pour réaliser des travaux de reprofilage ou de canalisation des fossés. D’ici 2023, nous projetons réaliser 6,6 M$ de travaux similaires.

Fierté et patrimoine 

Notre patrimoine bâti, c’est bien plus que du mortier et de la pierre ! C’est surtout une part de notre identité et de notre mémoire collective. À Mascouche, nous sommes prêts à investir pour valoriser nos lieux historiques. C’est notamment pourquoi nous allons restaurer l’enveloppe extérieure et la toiture de l’hôtel de ville, un ancien couvent construit en 1855. De plus, une première place publique verra le jour sur le chemin Sainte-Marie en 2021, au cœur de notre Mascouche historique. Une nouveauté rafraichissante à proximité du stationnement écologique du noyau villageois qui sera finalisé au printemps. Nous reconduisons également le programme de subvention qui a été lancé en 2016 pour soutenir la rénovation des bâtiments patrimoniaux de ce secteur.

Au-delà de son patrimoine bâti, Mascouche est aussi dotée d’un patrimoine naturel d’exception. Rares sont les lieux qui combinent à ce point histoire et nature comme le parc métropolitain du Domaine seigneurial de Mascouche.

Acquise en 2019 grâce à l’aide financière de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), la forêt domaniale est au cœur du Corridor forestier du Grand-Coteau, un vaste territoire s’étendant des plaines agricoles de Mirabel à l’ouest aux tourbières de l’Assomption, d’une grande richesse territoriale, écologique, économique et culturelle.

Dans le cadre de la réalisation du projet du parc métropolitain du Domaine seigneurial de Mascouche, la Ville compte restaurer les deux bâtiments historiques encore debout (le moulin et la maison du meunier), reconstruire le manoir seigneurial en conservant un aspect similaire au bâtiment d’origine et mettre en valeur la forêt domaniale. Au printemps 2021, un nouveau chalet d’accueil sera inauguré près du Complexe aquatique Desjardins et servira de porte d’entrée pour les nombreux sentiers de ce parc de plus de 200 hectares.

Nous gardons le cap dans la réalisation de ce grand projet, avec des investissements de près de 11 M$ d’ici 2022. Au total, en considérant les acquisitions et les interventions déjà réalisées, la municipalité dépensera 20 M$ pour ce projet.

Il s’agit d’un investissement considérable qui prouve à quel point la préservation du patrimoine est primordiale pour la Ville de Mascouche. Au-delà des sommes investies, les retombées de ce projet d’envergure seront plus que positives pour Mascouche. Il constituera une réelle fierté. Nous multiplions les demandes de subvention et sollicitons l’appui financier des autres paliers de gouvernement afin de concrétiser ce projet récréotouristique porteur pour la région.

Conclusion

Si l’on peut mesurer la résilience d’une personne par sa façon de réagir aux épreuves et à l’adversité, je peux vous affirmer que je suis particulièrement fier de toute la grande équipe de la Ville de Mascouche. 2020 aura permis de voir émerger les compétences et les atouts des nombreuses personnes qui composent notre belle municipalité. Toutes et tous ont su faire preuve d’ouverture et de créativité afin d’adapter et de maintenir de bons services aux citoyens dans un contexte de pandémie.

L’année 2021 s’annonce chargée en projets, avec beaucoup de pain sur la planche pour chacun de nos services. Je suis persuadé qu’elle se terminera avec un bilan de réalisations concrètes qui feront le bonheur de nos concitoyens.

Pour conclure, je tiens à remercier chaleureusement mes collègues du conseil municipal pour tout le travail qui a été réalisé au cours des dernières années. Comme vous le savez, 2021 est une année électorale pour le monde municipal. Il nous reste encore une grande année à passer ensemble, mais nous savons déjà que le prochain conseil aura un visage différent. Voilà déjà plus de 7 ans que j’ai le privilège de côtoyer ce formidable groupe d’individus. Des gens intègres qui partagent une vision commune pour Mascouche et qui donnent toujours le meilleur d’eux-mêmes pour leurs concitoyens. Merci à chacun d’eux.

Joyeuses Fêtes à tous les Mascouchoises et Mascouchois !

Guillaume Tremblay
Maire de Mascouche