• Partagez cette page avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • Twitter

Le maire de Mascouche réagit à la suite du dépôt provincial 2022-2023

Guillaume Tremblay, maire de Mascouche, accueille favorablement les mesures touchant le transport et les avancées concernant le logement annoncés dans le budget du Québec 2022-2023, présentés hier par le ministre Éric Girard.

Transport collectif et mobilité

« En matière de transport en commun, le gouvernement continue de consentir des investissements importants et appréciables pour la mobilité durable. L’aide de 263 M$, sur deux ans,  aux organismes de transport collectif, qui ont connu des baisses d’achalandage marquées durant la pandémie, appuiera le maintien des services en transport collectif dans la grande région métropolitaine de Montréal, dont fait partie Mascouche. C’est une bonne nouvelle pour maintenir le service d’ici à un retour à la normale en 2024. En matière de mobilité, je suis également satisfait de constater que la nouvelle mouture du Plan québécois des infrastructures (PQI) prévoit toujours l’aménagement d’une voie réservée sur l’autoroute 25 Nord, entre Laval et Terrebonne, ainsi que l’ajout de mesures préférentielles pour les autobus, notamment sur la 25 et la 640. Ce sont des gestes concrets qui contribueront à améliorer la mobilité des Mascouchois », indique Guillaume Tremblay.

Habitation

Le maire salue également certaines avancées en matière de logement : « Dans un contexte ou l’accessibilité au logement abordable est un enjeu qui touche plusieurs familles, le gouvernement pose des gestes encourageants pour combler le déficit en logement social et communautaire. L’ajout de 247 M$ au programme AccèsLogis Québec, pour rattraper l’arriéré en logement social, ainsi que la bonification de 100 M$ du Programme d’habitation abordable du Québec (PHAQ), pour accélérer la construction de logements abordables, constitue un pas dans la bonne direction. Néanmoins, des gestes supplémentaires devront être posés pour assurer un meilleur accès à des logements abordables tant à Mascouche que dans l’ensemble du Grand Montréal » explique M. Tremblay qui préside la Commission de l’habitation et de la cohésion sociale de la Communauté métropolitaine de Montréal.

Espaces bleus : à quand le Domaine seigneurial?

Le PQI 2022-2032 confirmant l’intention du gouvernement d’aller de l’avant avec le déploiement du réseau des Espaces bleus, le maire réitère que le choix du Domaine seigneurial de Mascouche représente une belle opportunité pour le gouvernement du Québec :

«Les trois premiers Espaces bleus déjà confirmés totalisent 93 M$ d’investissement incluant des acquisitions. Du côté de Mascouche, nous sommes prêts à céder gratuitement les bâtiments afin de permettre la mise en place d’un Espace bleu et d’ainsi sauvegarder le Moulin et la Maison du meunier. Dans un souci de saine gestion des finances publiques, et étant donné que le site répond en tout point aux critères, le Domaine seigneurial doit devenir l’Espace bleu de la région lanaudoise.»

Guillaume Tremblay
Guillaume Tremblay
Maire de Mascouche

Soutien aux organismes communautaires

Reconnaissant le rôle important des organismes communautaires sur le territoire mascouchois et celui de la MRC Les Moulins, le maire salue également le rehaussement de près de 30 % du financement des organismes communautaires. «  Nos organismes sont essentiels pour notre communauté. Ils ont un impact direct notamment sur la qualité de vie des clientèles vulnérables ou qui ont des besoins particuliers. Cette bonification viendra certainement les appuyer dans la réalisation de leurs missions » conclut le maire.